Trois thèmes principaux traversent et structurent nos projets.

Vivre avec le risque :

Dans un environnement de plus en plus imprévisible et où la population se concentre dans les grandes villes ou sur le littoral, la question des risques (naturels ou conséquences de la densité) est devenue inévitable. Notre démarche est de construire des projets qui n’affrontent pas les risques, mais prennent le parti de « vivre avec ».

Prendre la mesure des ressources :

Elles se font de plus en plus rares et leur exploitation doit se faire dans le respect de notre environnement. Notre génération et les suivantes devront faire ce qu’elles peuvent avec des moyens en présence de plus en plus limités. Au même titre que les risques naturels, la question de l’énergie et des ressources – de la production à la consommation – ne peut plus être niée, d’autant plus qu’elle est un formidable « matériau » de projet, de la simple maison jusqu’aux grands territoires.

Inventer des modes d’habiter :

Il s’agit pour nous de comprendre comment nos sociétés s’installent dans les différents (mi)lieux, chaque établissement humain étant une réponse, parmi d’autres, à un site donné. Et puisque tout change autour de nous, une partie de nos recherches tente d’imaginer de nouveaux aménagements et modes d’habiter équilibrés entre l’innovation, l’altération et la préservation.