Le Voyage de l’énergie | Côte d’Albâtre (76)

Projet de territoire pour la côte d’Albâtre
Concours Up Territoires d’Albâtre : prix du public et mention spécial “conscience énergétique” du jury

Maître d’ouvrage : Communauté de commune de la Côte d’Albâtre, Université de Lille, TVES
Programme : Projet de territoire pour la côte d’Albâtre
Distinction : Projet exposé lors l’exposition “Imaginez le littoral 2070” organisée par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer.

2015-2016


 

L’étendue

Le projet définit une zone d’expérimentation pour engager la fabrication d’un processus de mutation énergétique sans bouleverser la richesse du paysage cauchois. Plus concrètement, notre proposition dessine un « bassin de l’énergie » au sein du bassin versant de la rivière Durdent qui entaille le plateau cauchois sur 24 km. Il s’agit bien de rendre un territoire déjà lié par la gestion des eaux, responsable face à sa dépense et sa production énergétique. La proposition se structure autour de trois temps. Le temps 1, celui du présent qui permet une adaptation du territoire et des comportements existants (à l’échelle d’un mandat, d’une année scolaire, d’une saison touristique). Le temps 2 est celui des investissements légers avec retour sur investissements immédiats ; c’est la période palliative nécessaire à la transition. Vient le temps 3 qui engage des choix politiques plus lourd, une maîtrise du foncier et le partage d’une culture commune par les différents acteurs du bassin versant (élus, habitants, industriels, agriculteurs, services de l’État, etc.).


“ Le Pays de Caux est l’image parfaite du défi qui est devant nous, tiraillée entre fossile et renouvelables, entre centralisé et diffus. Dès aujourd’hui, remonter une la vallée, faire le chemin de Veulettes jusqu’à Yvetot peut être l’occasion de voir et comprendre comment un modèle énergétique plus sobre peut déterminer une nouvelle gouvernance et une nouvelle façon d’aménager le territoire. C’est le voyage de l’Energie: un voyage imaginaire qui nous fera remonter le bassin versant de la Durdent, témoin préfigurateur du système géographique et du futur énergétique du Pays de Caux. ” (extrait du Voyage de l’énergie)